Niger : Recommandations sur l'espace civique pour l'Examen Périodique Universel des Droits de l'Homme

CIVICUS présente des contributions conjointes à l'Examen Périodique Universel (EPU) des Nations Unies sur l'espace de la société civile au Niger

L'Examen Périodique Universel du Conseil des Droits de l'Homme des Nations unies est un processus unique qui consiste à examiner le bilan des 193 États membres des Nations unies en matière de droits de l'homme tous les quatre ans et demi.


CIVICUS, le Réseau ouest-africain des défenseurs des droits humains et le Réseau nigérien des défenseurs des droits humains mettent en évidence le niveau de mise en œuvre des recommandations reçues par le Niger lors de son précédent examen en 2016. Malgré les garanties constitutionnelles sur la liberté de réunion pacifique, d'expression et d'association, le gouvernement nigérien a pris pour cible les défenseurs des droits humains et les a soumis à des arrestations arbitraires et à des persécutions judiciaires. Les rassemblements pacifiques sont réprimés et les manifestations prévues sont interdites, tandis que des journalistes sont détenus pour avoir fait des reportages sur des questions touchant l'État. Des lois restrictives comme la loi de 2019 sur les cybercrimes sont utilisées pour poursuivre les représentants de la société civile.

Lire l'intégralité des recommandations
https://www.civicus.org/documents/NigerUPRSubmission.FR.2020.pdf