Rester fidèle à son ambition: Priorités de notre révision de la stratégie à mi-parcours

Mise à jour de la Secrétaire Générale

lysajohnChers membres et alliés de CIVICUS,

Le mois de janvier a été riche en enseignements sur le fait que les mois à venir exigeront des niveaux d'ambition et d'action nettement plus élevés si nous, la société civile, voulons rester en phase avec les enjeux de notre époque.

Outre les menaces d'agression militaire mondiale et les conséquences dévastatrices des incendies de forêt en Australie en ce premier mois de l'année, nous avons été alarmés par l'escalade rapide de la violence à l'encontre des citoyens protestataires - principalement des femmes et des jeunes - en Inde et consternés par le revers massif de la société civile en Ouganda. L'introduction de nouvelles règles d'enregistrement a menacé le fonctionnement de plus de 12.000 ONG dans le pays, tout en mettant également en danger le travail de la communauté LGBTQI.

Et pourtant, malgré ces temps difficiles, nous continuons à voir la société civile agir ensemble avec courage et détermination. Alors que le nouveau rapport d'Oxfam, Time to Care, a attiré l'attention des médias et des décideurs du monde entier, l'appel du rapport à "mettre fin à la situation des milliardaires" et à "lutter contre les inégalités" a été transformé en action de rue dans plus de 30 pays par le biais de protestations et d'événements publics locaux. À Davos, de jeunes militants pour le climat, dont Vanessa Nakate et Greta Thunberg, ont exigé une action décisive face à l'urgence climatique - un appel qui a été renforcé par une déclaration commune de la société civile en faveur d'une plus grande responsabilité des décideurs au Forum économique mondial en matière de justice climatique.

CIVICUS s'est également joint à l'appel en faveur d'une "Décennie d'action" pour accélérer les progrès vers la réalisation des Objectifs de Développement Durable. Nous avons célébré l'accent mis sur les libertés civiques dans le discours du Secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres devant l'Assemblée générale sur les priorités pour 2020, et nous saluons les efforts déployés par des gouvernements tels que le Danemark pour garantir que les objectifs en matière de droits humains soient fermement intégrés dans les stratégies de développement durable.

Pour CIVICUS, l'impulsion pour revoir et affiner nos stratégies de changement est à la fois urgente et spécifique. Après un Atelier sur la Stratégie et l'Action réussi avec les membres de CIVICUS, le personnel et le Conseil d'administration, les résultats de notre révision stratégique à mi-parcours sont maintenant disponibles au public, résumés dans cet infographique - et indiquent plusieurs choix importants que nous devons faire afin d'exploiter le plein potentiel de notre ambition stratégique. Le rapport d'examen identifie cinq thèmes prioritaires - cohérence, systèmes, simplicité, leadership et métamorphose - et formule dix-huit recommandations d'action spécifiques. Parmi celles-ci figurent, d'une part, la nécessité d'investir dans un modèle de programme composite pour le changement et la prospective et, d'autre part, l'importance de travailler avec de nouveaux acteurs et de renforcer notre engagement en faveur du "pouvoir du peuple".

Le personnel et les membres du Conseil d'administration de CIVICUS examineront les recommandations issues de la révision de la stratégie tout au long du mois de février en vue d'intégrer les priorités dans les plans immédiats et futurs. Vos commentaires sur les orientations fournies par l'examen seraient extrêmement utiles à ce stade. Faites-nous part de vos observations!

Vous pouvez me les envoyer directement par courriel ou via twitter. Je me réjouis d'avoir de vos nouvelles !

Solidairement,
Lysa John
Secrétaire Générale, CIVICUS
@lysajohn