droit pénal

 

  • ECOCIDE : « Les auteurs de destruction environnementale devraient être poursuivis comme des criminels de guerre »

    CIVICUS s’entretient avec Jojo Mehta, co-fondatrice et directrice exécutive de Stop Ecocide International et présidente de la Fondation Stop Ecocide. La campagne Stop Ecocide vise à faire reconnaître l’écocide comme un crime international. À cette fin, la Fondation Stop Ecocide, basée aux Pays-Bas, travaille avec des pénalistes internationaux, des chercheurs et des diplomates pour élaborer une définition actualisée, claire et juridiquement solide de l’écocide et plaider pour que les États l’incorporent dans un amendement au droit pénal international.